Présentation

Saint-Flour Communauté regroupe 53 communes (1366 km²) de l’Est du département du Cantal (région Auvergne-Rhône-Alpes). Territoire de montagne, la communauté de communes regroupe 24 824 habitants (26 habitants au km²). La ville de Saint-Flour constitue son pôle de centralité  avec l’essentiel de l’activité commerciale, collèges, lycées, centre hospitalier, infrastructures sportives… Les pôles de proximité sont  Chaudes-Aigues, Pierrefort, Neuvéglise-sur-Truyère, Ruynes-en-Margeride, Ussel/Valuéjols, Saint-Urcize .

Les paysages sont une des richesses du territoire marqués par des particularités locales comme le plateau de l’Aubrac, les monts du Cantal (1856 m), les monts de la Margeride, les Planèzes volcaniques ou encore les gorges de la Truyère.

La construction d’une autoroute gratuite entre Clermont-Ferrand (45 minutes au nord) et Montpellier (2h15 au sud) a permis ces vingt dernières années au bassin de vie sanflorain de connaître une nouvelle dynamique avec l’installation de nombreuses entreprises et la création de près de 1 000 emplois.

Parmi ses différentes compétences, Saint-Flour Communauté conduit une politique culturelle forte qui accompagne la volonté des élus d’offrir  un  cadre de vie de qualité à la population : pas moins d’une dizaine de musée dont trois Musées de France, label Pays d’art et d’histoire, réseau de médiathèque, biennale d’art contemporain, festival des Hautes Terres, saison culturelle, sans oublié le Conservatoire.

Saint-Flour Communauté a été créé le 1er janvier 2017 par fusion de quatre communautés de communes dans le cadre de la loi NOTRe : Pays de Saint-Flour-Margeride (fusion de Pays de Saint-Flour et de Margeride-Truyère en 2014), Planèze, Pays de Pierrefort-Neuvéglise et Caldaguès-Aubrac.

X