Aménagement de la Maison des services au public (MSAP) de Margeride : suivez l’avancée du chantier

Suivi-chantier-MSAP-Margeride

Depuis la fin octobre 2018, le chantier de la future Maison des Services Au Public (MSAP) de la Margeride est enclenché. Cette opération est conduite conjointement par la Communauté de communes et la commune de Ruynes-en-Margeride.

La Communauté de communes souhaite répondre aux attentes de la population en faveur du maintien de services de proximité. Le choix majeur consiste à mailler le territoire avec des Maisons des Services Au Public. Deux sont déjà opérationnelles à Chaudes-Aigues et Pierrefort. Deux sont en projet : à Neuvéglise-sur-Truyère et, ici, à Ruynes-en-Margeride.
Ces établissements offrent la possibilité de retrouver des services intercommunaux mais aussi de bénéficier d’un point d’accueil de divers organismes sociaux ou économiques. Ils sont également pourvus d’équipements informatiques à la disposition du public.

En plus de ces différents services, à Ruynes-en-Margeride, l’office de tourisme et l’agence postale intercommunale y trouveront toute leur place.

Cette nouvelle MSAP aura pour vocation de rayonner sur l’ensemble du secteur de la Margeride.

Services maintenus pendant la durée du chantier

Pendant la durée du chantier, l’agence postale intercommunale, le Bureau de tourisme de Ruynes-en-Margeride, ainsi que les services administratifs de la Mairie, sont transférés dans les locaux de l’ancienne bibliothèque, situés rue de la Tour.  Les permanences de l’assistante sociale, de la Mission locale, de l’habitat, et de l’ADMR, qui étaient accueillies dans les locaux du bâtiment administratif, se tiendront dans les locaux du Syndicat mixte du Lac de Garabit-Grandval (accès à l’arrière du bâtiment administratif).

Une opération de 1,085 M €

À Ruynes-en-Margeride, les travaux portent sur un réagencement des espaces. Pour cela, Saint-Flour Communauté a procédé à l’acquisition d’une partie du bâtiment. Celui-ci sera entièrement traité pour son amélioration thermique grâce à une aide de l’Etat dans le cadre des Territoires à Energie Positive et pour la Croissance Verte (TEPCV).
De son côté, la commune procède à la rénovation de la mairie avec des espaces revisités notamment pour répondre aux normes d’accessibilité. L’amélioration thermique est également au programme avec un financement TEPCV.

Le projet de MSAP de la Margeride représente pour Saint-Flour Communauté un budget de global prévisionnel de 1 085 000 €. L’autofinancement est de 20 % avec le soutien de l’Europe (fonds LEADER), l’Etat (contrat de ruralité et TEPCV), la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil départemental du Cantal et La Poste.

Retour
X