La Caf du Cantal signe avec Saint-Flour Communauté sa première Convention territoriale globale (CTG)

Bernadette GINEZ, Présidente de la Caf du Cantal, et Pascal PONS, Directeur de la Caf du Cantal, ont signé conjointement avec Pierre JARLIER, Président de Saint-Flour Communauté, et Gérard DELPY, Vice-président en charge de la jeunesse, la première Convention territoriale globale (CTG) du Cantal.

La Caf du Cantal a signé ce vendredi 19 janvier sa première Convention territoriale globale (CTG) avec Saint-Flour Communauté. Un accord-cadre pluriannuel de 4 ans (2017-2020) qui constitue la première pierre angulaire du Contrat de cohésion sociale de Saint-Flour Communauté / Ville de Saint-Flour adopté le 18 décembre 2017 en Conseil communautaire.

La Convention territoriale globale (CTG) est un outil mis en place par la Cnaf (caisse nationale des allocations familiales). Il permet concrètement de faire un état des lieux de l’offre globale de services sur un territoire dans le cadre d’un diagnostic partagé afin de mettre en place un plan d’actions et répondre ainsi de manière adaptée aux besoins.
« C’est une évolution dans la formalisation de nos partenariats, un outil essentiel pour une mise en œuvre adaptée aux territoires des politiques publiques confiées à la branche Famille dans le cadre de notre convention d’objectifs », a précisé Bernadette Ginez, Présidente du Conseil d’administration de la Caf du Cantal.

Première CTG dans le Cantal : première déclinaison contractuelle du Contrat de cohésion sociale

S’il s’agit de la première Convention territoriale globale (CTG) signée par la Caf du Cantal, c’est aussi la première déclinaison du Contrat de cohésion sociale de Saint-Flour Communauté et de la Ville de Saint-Flour.

L’établissement du diagnostic partagé de la CTG s’est appuyé pour l’intercommunalité sur la démarche d’élaboration de ce Contrat de cohésion sociale. Une méthode efficace qui permet aujourd’hui à Saint-Flour Communauté d’être d’ores et déjà dans l’opérationnel.
« Notre rôle est d’aider au maximum les territoires cantaliens, dont celui de Saint-Flour Communauté. C’est donc un grand honneur pour moi de signer la première Convention territoriale globale avec cette intercommunalité dynamique et très engagée pour répondre aux besoins sociaux de sa population. C’est une convention de partenariat qui vise à renforcer l’efficacité, la cohérence et la coordination des actions en direction des habitants », a expliqué Bernadette GINEZ, Présidente de la Caf du Cantal, aux côtés de son directeur Pascal PONS, qui a salué l’initiative de Saint-Flour Communauté : « Nous avons plaisir à travailler avec ce territoire innovant et notre mission consiste désormais à adapter l’offre partout sur ce territoire dynamique et souvent précurseur dans les actions. »

Un partenariat avec la Caf du Cantal qui se conforte : Saint-Flour Communauté « territoire d’expérimentation »

La signature de cette CTG vient renforcer le partenariat déjà très marqué entre la Caf du Cantal et l’intercommunalité, dans le cadre du Contrat enfance jeunesse (CEJ) notamment.

En 2016, la Caf du Cantal a versé plus de 626 000 € de prestations injectés sur l’ensemble du territoire intercommunal aux collectivités et aux gestionnaires, dont plus de 14% à Saint-Flour Communauté.

La Convention territoriale globale conforte donc aujourd’hui la collaboration fidèle et précieuse avec la Caf du Cantal en la structurant à l’échelle du bassin de vie et de l’échelle intercommunale.

« Notre Communauté est bâtie sur un projet territorial collectif où la question de la cohésion sociale figure et nous en sommes arrivés à la fin de l’année 2017 à l’adoption de notre Contrat de cohésion sociale, travaillé en concertation avec l’ensemble de nos partenaires. La Caf du Cantal en fait partie et assure un rôle essentiel pour Saint-Flour Communauté. Cette première Convention territoriale globale prend tout son sens dans le cadre du travail mené par notre intercommunalité en matière sociale. Nous sommes aujourd’hui en quelques sortes un territoire d’expérimentation et cela me plaît. À nous désormais de faire en sorte que la convention soit la plus efficace possible pour répondre notamment aux besoins de notre population », a souligné Pierre JARLIER, Président de Saint-Flour Communauté.

La démarche avant, pendant et après la CTG sera suivie par un comité de pilotage constitué des deux commissions intercommunales « Service à la population » et « Action sociale-santé » de Saint-Flour Communauté ».

Les 10 « fiches actions » du Contrat de cohésion sociale concernées par la CTG

Parmi les trois axes du Contrat de cohésion sociale, la CTG englobe dix fiches actions :

Pour l’axe 1 : « Réduire les précarités et les isolements »

  • Fiche action 2 : « Aider à la mobilité »
  • Fiche action 7 : « Assurer un accueil inconditionnel en Maisons des Services Aux Publics (MSAP) »
  • Fiche action 9 : « Accompagner les projets de sédentarisation des gens du voyage »

Maison_services_pierrefort

Pour l’axe 2 : « Coordonner et valoriser les initiatives »

  • Fiche action 10 : « Créer un accompagnement unique pour l’aide alimentaire »
  • Fiche action 15 : « Soutenir la dynamique habitat jeune à l’échelle de Saint-Flour Communauté »

Pour l’axe 3 : « Renforcer et développer une politique auprès des familles »

  • Fiche action 19 : « Elaborer un schéma d’organisation des services petite enfance »
  • Fiche action 20 : « Développer et coordonner l’offre enfance-jeunesse à l’échelle intercommunale »
  • Fiche action 21 : « Développer l’animation de la vie sociale sur l’ensemble du territoire »
  • Fiche action 22 : « Développer l’accompagnement de la fonction parentale »
  • Fiche action 23 : « Coordination de la CTG »

complexe sportif extérieur aire jeux enfance-jeunesse

Retour
X