PROJET D’AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES : LES MAIRES PREPARENT L’AVENIR !

Ce 19 mars, les maires de Saint-Flour Communauté ont examiné en Conférence des maires le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) de la Communauté de communes, document stratégique qui vise à fixer les grandes orientations pour le territoire pour les 15 ans à venir. Composante du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, le PADD définit la trame de l’action communautaire qui sera déclinée dans son projet de territoire. La Communauté de communes a été accompagnée dans ce cadre par le bureau d’études Campus Développement dont le directeur Jean-David Cussac était présent pour présenter la démarche aux élus.

« J’ai souhaité que le premier travail des élus communautaires et municipaux au sein des Commissions intercommunales thématiques mises en place par St-Flour Communauté soit consacré au PADD, a expliqué en préambule la Présidente Céline Charriaud. Celui-ci a été remis sur le métier et a fait l’objet de débats entre les élus qui l’ont amendé et enrichi au cours des 32 réunions de commissions qui ont eu lieu depuis le mois de janvier ».

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durables s’articule autour de deux grandes ambitions, déclinées elles-mêmes en axes stratégiques et objectifs touchant l’ensemble des secteurs d’intervention de l’intercommunalité :

  • Ambition 1 : Renforcer l’attractivité du territoire – « Pour un territoire de moyenne montagne vivant et attractif » : politique en matière d’accroissement démographique, de logements, services, développement économique, tourisme
  • Ambition 2 : Préserver et aménager durablement l’espace – « Pour un territoire de moyenne montagne riche de son excellence » : volets agricole, préservation des espaces naturels, sobriété énergétique

A l’issue de son examen en Conférence des maires puis en Conférences territoriales, le PADD fera l’objet d’un débat au sein des Conseils municipaux des 53 communes membres de l’intercommunalité avant d’être débattu en Conseil communautaire.

Pour la Présidente, « c’est grâce à ce document et au PLUI que l’on va pouvoir mettre en place des actions demain sur le territoire  ».

Retour
X