Relance économique : 530 000 € d’aides et un objectif de 15,2 M€ d’investissement public dans le BTP

plan de relance locale économique

Saint-Flour Communauté et Hautes Terres Communauté ont élaboré un plan d’urgence en faveur de l’économie locale

Face à l’état d’urgence lié à l’épidémie de COVID-19 et aux difficultés économiques que cette crise sanitaire engendre pour les entreprises, Saint-Flour Communauté et Hautes Terres Communauté s’inscrivent dans une démarche conjointe de soutien aux acteurs économiques locaux.

Règlement d’attribution des aides et formulaires de demande :

Faites votre demande

Le détail des 10 fiches actions pour soutenir les acteurs économiques locaux :

Fiches actions

Un contexte de crise sanitaire et économique exceptionnel

Les difficultés rencontrées par les structures sont nombreuses et sont liées à :

  • Un confinement total de la population,
  • La diminution des commandes,
  • Des difficultés d’approvisionnement,
  • Des coûts supplémentaires liés aux contraintes sanitaires à mettre en place,
  • Une réouverture tardive pour certains, notamment dans le secteur touristique,
  • Des salariés en chômage partiel ou immobilisés lorsque leurs enfants ne peuvent pas retourner à l’école,
  • La frilosité des consommateurs.

A situation exceptionnelle, Saint-Flour Communauté et Hautes Terres Communauté ont souhaité apporter une réponse partagée en engageant, depuis plusieurs semaines, la construction d’un plan d’urgence de relance économique de l’Est Cantal.

L’urgence d’un plan d’aides commun et co-construit

L’objectif des deux intercommunalités est de proposer des mesures d’aides communes, adaptées aux spécificités de l’économie locale et complémentaires aux dispositifs nationaux et régionaux mis en place, afin d’apporter un soutien financier direct et indirect aux entreprises en difficulté.

Pour cela, les collectivités se sont appuyées sur la démarche participative menée dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Territoriales (GPECT). Un groupe de travail réunit, outre les représentants des deux intercommunalités, ceux des chambres consulaires (Chambre de commerce et d’industrie, Chambre des métiers et de l’artisanat, Chambre d’agriculture), de la Région et de l’Agence Auvergne Rhône-Alpes Entreprises, du Département du Cantal, de l’Etat, de Pôle Emploi et enfin, des représentants des acteurs socioprofessionnels et de l’Ordre régional des experts comptables.

Ensemble, ils ont pu établir un état des lieux des difficultés rencontrées par les forces vives économiques et définir les aides qui pourraient être mises en place.

Objectif : accompagner celles et ceux rencontrant des difficultés liées à la crise sanitaire

Ce plan de relance en faveur de l’économie et de l’emploi vient en complémentarité du plan d’aide national et du Fonds « Région Unie » créé par la Région Auvergne Rhône-Alpes, chef de file en matière économique.

Après plusieurs semaines de travail avec l’ensemble des acteurs économiques locaux et une première annonce le 15 mai de leur volonté de mettre en place un plan d’aides commun, et en accord avec les services de la Région, les deux intercommunalités ont construit un plan constitué de 3 volets principaux :

  • une participation des intercommunalités au Fonds régional à hauteur de 4 € par habitant, ce qui permet désormais aux acteurs du territoire de pouvoir bénéficier des aides régionales, sous réserve de leur éligibilité ;
  • la création d’un nouveau fonds d’aides directes locales adaptées et ciblées aux spécificités de l’Est Cantal ;
  • un ensemble de mesures d’accompagnement et de soutien à l’activité économique.

Il se décline en 10 mesures à caractère collectif ou individuel détaillées comme suit :

ACTIONS MONTANT Saint-Flour Communauté MONTANT Hautes Terres Communauté
1 L’investissement public local comme levier de la relance économique 5 700 000 € 7 200 000 €
2 Participation financière au Fonds Région Unie
Aide n°1 « Tourisme – Hôtellerie – Restauration »
50 000 € 24 000 €
3 Participation financière au Fonds Région Unie
Aide n° 2 « Avance remboursable »
50 000€ 24 000€
4 Mise en place d’un Fonds local d’urgence 100 000€ 65 000 €
5 Aide aux commerces et artisanat de proximité avec point de vente 60 000 € 40 000 €
6 Dispositif d’accompagnements aux usages numériques des acteurs économiques locaux Action 1 = 13 400 €
Action 2 = 45 600 €
Action 1 = 6 600 €
7 Actions en faveur de l’emploi : opération coup de poing pour l’emploi : promotion des offres d’emplois du territoire 1000 € 1 000 €
8 Diffusion partagée de l’information auprès des acteurs économiques
9 Soutien à la consommation et à l’animation locale 50 000 € Non concerné
10 Création d’un comité de suivi pour la relance économique
  Total hors fiche 1 370 000 € 160 600 €

Des aides qui pourront évoluer dans le temps

Dans un contexte d’urgence, les intercommunalités ont souhaité, en accord avec l’ensemble des représentants des acteurs économiques, réagir rapidement.

Les plans d’aides mis en place ont été validés par les bureaux exécutifs respectifs des deux communautés de communes et ont fait l’objet d’une information aux maires des communes membres. Sans attendre une prochaine réunion des assemblées délibérantes et comme le prévoient les ordonnances en vigueur, les exécutifs des 2 intercommunalités ont décidé de lancer ces dispositifs exceptionnels, susceptibles d’être modifiés par les futurs exécutifs au regard des évaluations menées et des besoins futurs constatés par voie d’avenant contractuel avec la Région.

Retour
X