Vers la mise en service du 4e réseau de chaleur bois dans le secteur de Besserette à Saint-Flour

Le chantier lancé en octobre 2018 pour la construction d’un réseau de chaleur et d’une chaufferie bois sur le secteur de Besserette à Saint-Flour arrive à son terme.
Cette semaine, l’heure est aux derniers réglages des chaudières, avant la mise en service du réseau de chaleur dès la fin de la semaine.
D’un montant de 4,575 M€, le projet est soutenu à plus de 50 % par l’ADEME et le programme d’État « Territoire à énergie positive pour la croissance verte ». L’autofinancement est amorti par les recettes de vente d’énergie.

Il aura fallu près d’un an pour que sorte de terre la chaufferie bois dans le quartier de Besserette à Saint-Flour. Des terrassements à l’installation des conduites qui transportent la chaleur sur les 2,8 km du réseau en passant par la pose des chaudières et des cheminées, l’heure est venue en cette fin novembre aux réglages des chaudières pour optimiser les rejets d’émission, avant une mise en service progressive.

Le raccordement est effectif au Collège Blaise Pascal, à l’école de Besserette, au centre hospitalier, au lycée de la Haute-Auvergne, au complexe sportif intercommunal, à la Maison de quartier, à la Médiathèque et au SDIS. Après cette phase de réglages, ces établissements bénéficieront de la chaleur de la chaufferie. Les raccordements seront ensuite progressifs avant la fin de l’année et jusqu’au mois de février 2020, jusqu’à alimenter 17 établissements publics et privés.

En période hivernale, la consommation maximale nécessitera un approvisionnement équivalent à un camion par jour. La chaufferie est en capacité de fournir 6 500 Mégawatts heure d’énergie par an avec une consommation de 3 067 tonnes de bois. Les rejets d’émission de la chaudière correspondront à ceux de 22 inserts ou poêles récents consommant trois stères de bois par an ou encore l’équivalent de 8 cheminées ouvertes d’avant 1996. Enfin, notons que cette solution réduira de 1 400 tonnes les rejets de CO2 dans l’atmosphère par an.

Avec ce projet, Saint-Flour Communauté poursuit son engagement pour la transition énergétique en valorisant la ressource locale en bois et en créant de l’économie circulaire profitable aux entreprises de son territoire.

Cette opération de 4, 57 M€ recevra des participations de l’ADEME (2,35 M€) et de l’État au titre du TEPCV – Territoire à Energie Positive et pour la Croissance Verte (300 000 €)

Retour
X